Tous les résultats des européennes pays par pays compilés dans une carte (2024)

Tous les résultats des européennes pays par pays compilés dans une carte (1)

Le HuffPost

Élections européennes 2024: les résultats pays par pays compilés dans une carte

EUROPEENNES - A voté. Les résultats du scrutin des élections européennes de ce dimanche 9juin sont tombés dans la nuit. Qui sont les 720nouveaux députés européens? Marqués par une poussée de l’extrême droite dans plusieurs pays, les résultats ont provoqué un séisme politique en France, sans pour autant bouleverser les grands équilibres à Bruxelles. Notre carte, dans l’attente des résultats complets pour l’Irlande, vous le montre.

Lire aussi

Résultats européennes 2024: Jordan Bardella et le RN loin devant, Valérie Hayer et Raphaël Glucksmann au coude-à-coude

Les résultats confirment une progression des droites nationalistes et radicales, et un revers cuisant pour les dirigeants des deux premières puissances de l’UE, le chancelier allemand Olaf Scholz et le président français Emmanuel Macron, qui a annoncé une dissolution de l’Assemblée française.

Ce scrutin, où plus de 360millions d’électeurs étaient appelés aux urnes pour désigner 720 eurodéputés, s’est déroulé depuis jeudi dans un climat alourdi par une conjoncture économique morose et la guerre en Ukraine.

La «grande coalition» centriste de la droite (PPE), des sociaux-démocrates (S&D) et des centristes (Renew Europe), au sein de laquelle se forgent traditionnellement les compromis au Parlement européen, devrait conserver la majorité.

Découvrez ci-dessous notre carte des résultats compilés des 27pays membres (dans l’attente des résultats complets pour l’Irlande):

• Allemagne

L’extrême droite a créé la surprise en Allemagne en arrivant en deuxième position derrière le parti conservateur CDU-CSU, selon les sondages à la sortie des urnes. Celui-ci est donné en tête avec 30%, dépassant ainsi son score en 2019. Mais l’AFD (Alternative pour l’Allemagne) a récolté 16% des votes, passant ainsi devant les sociodémocrates du SPD (14%), infligeant un lourd revers auchancelier Olaf Scholz.

Il s’agit pour ce dernier du pire score jamais enregistré par ce parti pour ce scrutin. En 2019, il avait déjà essuyé une défaite historique avec 15,8% des voix

Les deux autres partis de la coalition gouvernementale, les Verts et les libéraux (FDP), ont respectivement obtenu entre 12 et 12,5% pour le premier et 5% pour le second.Les Verts connaissent une baisse marquée par rapport au scrutin de 2019 où ils avaient obtenu 20,5%.

• France

La liste d’extrême droite de Jordan Bardella est arrivée en première place avec 32.4% des voix, selonles premières estimationsIFOP - Fiducial pour TF1, LCI etLe Figaro. Ce résultat historique représente le double de celui obtenu par la macroniste Valérie Hayer (15,2%). Raphaël Glucksmann est lui crédit 14%. Manon Aubry et la France Insoumise arrivent en quatrième position avec 8,7% des voix.

Ce score du Rassemblement national a atteint un niveau inédit pour une liste aux européennes depuis les 43% de Simone Veil en 1984. Il reste parfaitement conforme à ce que mesuraient les instituts de sondages dans les derniers instants de cette campagne et qui confirme la place centrale prise par l’intéressé au sein du jeu politique.

• Italie

Le parti d’extrême droite de la cheffe du gouvernementitalienGiorgiaMeloni, Fratelli d’Italia, est arrivé en tête des européennes avec de 25 à 31% des suffrages, selon différents sondages réalisés à la sortie des urnes présentant une large marge d’erreur.

Le Parti démocrate (PD, centre-gauche), principal parti d’opposition, arrive en deuxième position avec entre 21 et 25,5, suivi du Mouvement 5 Étoiles (populiste) dirigé par l’ancien Premier ministre Giuseppe Conte avec entre 10 et 14%, selon ces sondages réalisés pour les principaux médias italiens, notamment les groupes audiovisuels RAI, Mediaset, SkyTG24 et La7.

Les deux partenaires de coalition deMeloni, la Ligue antimigrants de Matteo Salvini et ForzaItalia, le parti conservateur fondé par Silvio Berlusconi et membre du Parti populaire européen (PPE), sont tous deux crédités d’entre 7 et 12% des voix.

• Autriche

En Autriche, c’est le parti national conservateur du FPÖ qui est sorti en tête avec 27% des voix selon des sondages publiés par les principaux médias après la fermeture des bureaux de vote. Le FPÖ devient ainsi la plus importante force politique du pays alpin pour la première fois de son histoire.

Les conservateurs (ÖVP) suivent derrière avec un peu plus de 23%, au coude-à-coude avec les sociaux-démocrates du SPÖ. Les Verts affichent un score de 10,5%.

• Danemark

AuDanemark, dans un paysage politique très morcelé, le parti populaire socialiste est donné en tête et en nette progression de 5,2 points par rapport à 2019, avec 18,4%, selon un sondage sorti des urnes donné par la télévision publique DR.

Le parti social-démocrate, à la tête de la coalition de gouvernement, reculerait à 15,4%. Les deux partis devraient emporter chacun trois des 15 sièges danois.

• Pays-Bas

Surprise aux Pays-Bas, alors que contre toute attente, la coalition de partis de gaucheliste GroenLinks-PvdA (GroenLinks-PvdA) est arrivée en tête avec 21,6% des suffrages, selondes estimations nationales relayées par le Parlement européen à 18h30.

Ils devancent d’une courte tête le parti d’extrême droitede Geert Wilders (PVV, ID) qui était pourtantle vainqueur surprise des élections législativesen novembre dernier.

• Grèce

Le parti de droite du Premier ministre grec, Kyriakos Mitsotakis, est arrivé en tête des avec entre 28 et 32% des voix, selon des sondages à la sortie des urnes publiés par la chaîne ERT. Le chef du gouvernement, réélu avec une majorité absolue il y a un an, rate toutefois son objectif de rassembler 33% des votes comme il l’avait martelé durant la campagne électorale. C’est le score qu’avait enregistré son parti Nouvelle Démocratie (ND) lors du dernier scrutin européen en 2019.

Le parti de gauche Syriza, dirigé par Stefanos Kasselakis, un ancien trader longtemps installé aux États-Unis, arrive en deuxième position avec 15,2% à 18,2% des voix. Derrière lui, le parti socialiste Pasok obtient entre 10,9% et 13,9% des suffrages, selon ces sondages de la chaîne publique grecque.

Le parti nationaliste Eleniki Lysi (Solution grecque) décroche entre 7,6% et 10% des voix, derrière le parti communiste KKE (7,9% à 10,3%).

• Espagne

Les conservateurs sont arrivés légèrement en tête enEspagnedevant le Parti socialiste du Premier ministre Pedro Sánchez, lors d’un scrutin marqué comme ailleurs par une poussée de l’extrême droite, selon un sondage publié à la fermeture des bureaux de vote.

Selon ce sondage réalisé pour la télévision publique entre le 24mai et samedi, le Parti Populaire (PP, droite) remporterait de 21 à 23 sièges (32,4% des voix), devant les socialistes avec de 20 à 22 sièges et 30,2% des voix.

À l’extrême droite, le parti Vox remporterait pour sa part 6 ou 7 sièges (10,4% des voix) tandis qu’une nouvelle formation baptisée «La fête est finie» (Se acabo la fiesta) ferait son entrée au Parlement européen avec de 2 à 3 sièges (3,9% des voix). Les socialistes avaient remporté le dernier scrutin européen avec 21 sièges contre 13 pour le PP et 4 pour Vox.

• Portugal

Le camp du nouveau gouvernement portugais de droite modérée et l’opposition socialiste sont donnés au coude-à-coude aux élections européennes de dimanche, tandis que l’extrême droite aurait fait un score inférieur à celui des législatives de mars, selon plusieurs sondages sortis des urnes.

La liste de la coalition gouvernementale emmenée par un journaliste de 28ans, Sebastiao Bugalho, et celle de la socialiste Marta Temido, ancienne ministre de la Santé pendant la pandémie de Covid-19, auraient toutes les deux recueilli environ 30% des voix, d’après les trois projections publiées par les télévisions nationales.

Toujours selon ces sondages sortis des urnes, le parti d’extrême droite a fait un score autour de 10%, contre celui de 18% réalisé aux législatives, et n’est pas assuré de devancer la formation libérale qui avait terminé en quatrième position en mars.

• Pologne

Le parti centriste pro-européen du Premier ministre polonais Donald Tusk, la Coalition civique (KO), est sorti vainqueur avec 38,2% des voix, ce qui devrait lui valoir 21 eurodéputés, selon les résultats d’un sondage à la sortie des bureaux de vote publiés dimanche soir.

Arrivé deuxième, le parti nationaliste populiste Droit et Justice (PiS), qui était resté au pouvoir enPolognependant huit ans, jusqu’aux élections législatives d’octobre, a été soutenu par 33,9% des électeurs et enverrait 19 représentants à Bruxelles.

L’extrême droite de Konfederacja (Confédération), très eurosceptique face à l’Union européenne, mais qui n’envisage pas demander sa dissolution, peut se féliciter d’un succès auprès de 11,9% des votants (six eurodéputés), selon le sondage réalisé par l’institut IPSOS.

Les deux alliés de Tusk au gouvernement, la Troisième voie (démocrate chrétien) et la Gauche, ont obtenu respectivement 8,2% et 6,6% de voix, et disposeront de quatre et de trois députés. Aucun autre parti n’a franchi le seuil d’éligibilité de 5%.

• Finlande

EnFinlande, le parti l’Alliance de gauche réalise une percée spectaculaire avec 17,3% des suffrages, soit quatre points de plus qu’en 2019, selon les résultats basés sur 99% des bulletins. Le parti va donc avoir trois des 15 sièges réservés à laFinlandeau Parlement européen, contre un seulement lors du précédent scrutin.

La Coalition nationale (centre droit) du Premier ministre Petteri Orpo consolide ses gains avec près de 25% des voix, en hausse de près de quatre points.

Le Parti des Finlandais, formation d’extrême droite qui participe à la coalition gouvernementale, recule à 7,6%, soit une chute de 6,2 points. Il n’obtiendrait qu’un seul siège.

• Hongrie

Le parti du Premier ministre nationaliste hongrois Viktor Orban, qui avait qualifié les élections européennes d’«historiques», est arrivé dimanche en tête mais a enregistré un net recul, selon des résultats partiels publiés dans la soirée.

Son parti Fidesz a recueilli plus de 43% des voix, sur la base de plus de la moitié des bulletins dépouillés, à comparer à un résultat de 52,5% au précédent scrutin de 2019.

À voir également sur Le HuffPost:

Lire aussi

Européennes 2024: en attendant les résultats, la taille des bulletins de vote inspire sur les réseaux sociaux Élections européennes: un détenu de la prison d’Arles s’évade après avoir voté
Tous les résultats des européennes pays par pays compilés dans une carte (2024)
Top Articles
Latest Posts
Article information

Author: Laurine Ryan

Last Updated:

Views: 5612

Rating: 4.7 / 5 (57 voted)

Reviews: 88% of readers found this page helpful

Author information

Name: Laurine Ryan

Birthday: 1994-12-23

Address: Suite 751 871 Lissette Throughway, West Kittie, NH 41603

Phone: +2366831109631

Job: Sales Producer

Hobby: Creative writing, Motor sports, Do it yourself, Skateboarding, Coffee roasting, Calligraphy, Stand-up comedy

Introduction: My name is Laurine Ryan, I am a adorable, fair, graceful, spotless, gorgeous, homely, cooperative person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.